Discours de M. le Maire, lors de l'inauguration de la Mairie, du 11 octobre 2002


Monsieur le Président du Sénat, que nous recevons plus précisément aujourd’hui en tant que Président du Conseil Général des Vosges, Monsieur le Représentant du Préfet, Messieurs les Parlementaires, Messieurs les Conseillers Régionaux, Messieurs les Conseillers Généraux, Mesdames et Messieurs les Elus, mes chers collègues, amis et administrés.


C’est à l’évidence un immense honneur pour notre petite commune de vous recevoir tous ici, en cette fin de matinée. En fait, votre présence est due paradoxalement à notre invité d’honneur, vous même, Monsieur le Président. Pour l’anecdote et je tiens à vous le rappeler devant quelques uns de mes conseillers qui peuvent en témoigner, c’est un peu VOUS qui avez provoqué les circonstances de votre venue ce jour. En effet, à l’occasion de votre visite consécutive aux élections municipales de 1995, vous nous aviez conseillé pour ne pas dire incité fortement à rénover notre Mairie….et vous aviez alors porté quelques jugements sur la vétusté et l’inadaptation des locaux. Le Conseil vous a donc reçu 5/5, mais sans précipitation . D’autres dossiers semblaient tout aussi urgents : logements communaux, mise aux normes européennes de l’eau, aménagement du centre, façades de ce bâtiment, voirie ...


Cette rénovation du bâtiment Mairie était engagée en 2000 pour se concrétiser en 2001 sur le plan étude et voir commencer les travaux effectifs début 2002.


Pivot de la Vie Communale, placé géographiquement au centre du village, notre bâtiment Mairie Ecole avait encore fière allure malgré ses 120 ans d’existence. Il date en effet de cette période de la IIIème République qui mit en place les fondements de l’Etat laïc et Républicain. L’architecture dans la pure tradition néo classique avec fronton et péristyle est caractéristique de cette époque. Le Conseil se devait de rénover ce bâtiment tout en gardant l’esprit qui est le symbole du fait républicain, il reflète l’entité communale, cellule de base de notre nation.


Cette inauguration est de ce fait très solennelle et importante.


Importante parce que depuis 5 ans, notre équipe municipale cherche à redonner à notre village une identité forte, comparable à celle qu’il a eu dans le passé. Le bâtiment peut en témoigner. Vu sa taille et son allure, il atteste qu’à l’époque de sa construction la population était conséquente, environ 700 habitants vers 1880. Trémonzey faisait alors partie de ce Sud frontalier de la Vôge métallurgique, village d’ouvriers ou de paysans ouvriers allant travailler dans les forges voisines de la Manufacture, du Moulin aux Bois, de la Pipée, s’occupant de petites cultures et de récolte de fruits destinés à la distillation.


Hélas, les conditions économiques changent et ce bâtiment qui a vu défiler des générations d’enfants, qui a connu plus de cent rentrées scolaires et logés des dizaines d’enseignants a perdu en 1991 sa principale raison d’être, son école. Nostalgie, souvenirs, soupirs le coup fut rude pour tous mais il fallait s’adapter car regretter et s’apitoyer, c’est quelquefois mourir.


Compte tenu de son passé, la nouvelle Mairie devait être un projet ambitieux qui méritait donc une longue période de réflexion et de rencontre de personnes compétentes que nous avons consultées et reçues dans le cadre de travail en commission, je pense en particulier au concepteur mais aussi au CAUE …


Pour le Conseil Municipal, le nouveau bâtiment devait être :


un espace administratif accessible :

pour cette raison la Mairie a été transférée au rez de chaussée avec accès de plein pied.


Il devait être un espace de conseil, de renseignements de toutes natures, de proximité, de civisme

pour cette raison une partie importante du bâtiment est réservé à l’information et à l’affichage


Il devait être un espace de communication

C’est la raison pour laquelle un local spécifique est destiné à La Poste et à notre site et liaison Internet .

Il devait être un espace de convivialité pour préserver les échanges

Une salle à dimension humaine répond, je le pense, aux besoins de nos 5 Associations et favorisera les rencontres.

Enfin nous nous devions de réserver un espace à destination des jeunes, ce bâtiment ayant été à l’origine construit pour leur éducation.

L’Association Sportive, animée depuis plus de 15 ans par Philippe Chevalier méritait amplement un local adapté pour ses 30 adhérents. C’est chose faite, le chiffre risque fort de grossir dans les semaines qui viennent si j’en crois les rumeurs.


Toutes ces contraintes, Monsieur Simonin vous avez su les intégrer pour nous créer un ensemble où il fait bon vivre et échanger, je peux déjà personnellement en témoigner comme beaucoup d’autres utilisateurs, et je tiens à vous en remercier très sincèrement au nom de ma collectivité.


Je tiens à remercier également les artisans, locaux ou proches pour la plupart qui ont œuvré ici même. Leur tâche était souvent ingrate, pénible et de plus, ils ont dû subir le harcèlement téléphonique continu du Maire pour les rappeler aux contraintes du planning…


Soulignons le bon déroulement du chantier tant sur le plan des délais, de la qualité du travail rendu mais aussi de la convivialité des échanges.

Techniciens, ouvriers, Trémonzey, dans sa mémoire saura retenir la réalité de vos talents.


N’oublions pas le rôle des employés municipaux, Jacky et d’Yvon, qui ont brassé poussière et gravats lors de la démolition… de Florence, notre sécrétaire de Mairie, sur les épaules de laquelle repose toute la complexité de la gestion du marché, des subventions et des factures….. et de Guy, le 1er Adjoint pour sa présence quotidienne et ses remarques judicieuses sur le déroulement du chantier.


Evidemment, les esprits chagrins vont dire : " C’est cher, les impôts vont encore augmenter…j’en passe et des meilleures. " A ceux là je veux dire : La finalité d’un tel bâtiment n’est pas d’être rentable. C’est un investissement pour remettre au goût du jour un bien patrimonial essentiel qui reflète l’image et la volonté de notre village d’aller confiant vers le futur….


Question coût, je profite de l’occasion pour remercier les financiers d’un tel projet que la commune seule n’aurait pu réaliser….

Le Département dans le cadre du développement local a été à l’évidence notre partenaire essentiel, je tiens à remercier publiquement ici son représentant local, Monsieur Alain Rapin auquel j’associe Jacky Pierre, le Président de notre structure syndicale commune. Ils ont su trouver des solutions à nos attentes.


Chacun pourra en juger à ces quelques chiffres :

coût total de l’opération :224 958 €

participation du Département pour le Local Mairie : 32%,

pour le reste du bâtiment : 50% dans le cadre du développement local

plus 10% de TDIL sur l’ensemble.

Merci également au Député de l’époque, Christian Franqueville, à l’écoute de nos projets, qui a participé à l’achat du mobilier à hauteur de 50% dans le cadre de fonds parlementaires.


L’occasion me permet de remercier à travers vous messieurs les autorités, l’Etat, la Région, le Département qui ont toujours su accompagner nos projets d’investissements. J’en rappelle les quelques grandes lignes : rénovation de 6 logements, rénovation de la Place du Centre, mise aux normes de la qualité de l’eau, entretien de la voirie, j’en oublie certainement…


Grâce à tous ces concours, notre petite collectivité a pu faire comme les grandes.


Au cœur du village, notre nouvelle mairie vient de naître, souhaitons lui longue vie.